Un week-end à Bruxelles

  • 3 jours
  • Printemps
  • Eté
  • Automne
  • Solo
  • Couple
  • Amis
  • Culture / Patrimoine
  • Découverte
  • Faible

Si vous ne disposez que d'un week-end pour découvrir la Belgique, préférez la visite d'une ville et de ses environs plutôt que de faire le tour du pays au plus vite. La Belgique se visite lentement, et vous allez devoir prendre ce rythme. Bruges ou Bruxelles sont les choix les plus courants mais jamais décevants. A Bruges, évitez absolument la haute saison, vous profiterez ainsi d'une ville plus chaleureuse et accueillante. On trouve un dynamisme indéniable, très urbain, à Anvers et Gand, alors que Namur ou Liège apportent un caractère festif plus populaire.

Galerie photos

Moules marinières et frites, deux spécialités culinaires belges. Les gauffres, une des spécialités de Bruxelles. Le Palais royal.

Chargement en cours...

Veuillez patientier

Étapes

  • BRUXELLES - BRUSSEL
ajouter les étapes

Vous pourrez le modifier à volonté dans l’éditeur

Détail du séjour : Un week-end à Bruxelles - 3 jours

Jour 1 : Visite du Centre-ville

La capitale belge va vous surprendre. Le centre névralgique de l'Union européenne n'est pas qu'un simple centre administratif et bureaucratique : Bruxelles est une ville dynamique qui rayonne grâce à son architecture, ses espaces verts, sa douceur de vivre, mais aussi et surtout par ses habitants, sympathiques bons vivants. Pour commencer, rendez-vous sur la Grand-Place en passant par la rue du Marché-aux-Herbes. Admirez l'hôtel de ville et les maisons environnantes parmi lesquelles la Maison du Roi, où se trouve le musée de la Ville de Bruxelles. A deux pas de la Grand-Place, flânez dans les ruelles pavées et pleines de charme du quartier Saint-Jacques qui regorge de bistrots et de petites boutiques. Et, bien sûr, rendez visite au Manneken Pis, l'un des symboles les plus célèbres de Bruxelles. Sa taille (60 cm) va peut-être vous étonner, mais il représente bien l'humour belge et sa tendance à l'autodérision. Les galeries royales Saint-Hubert, premières galeries couvertes d'Europe (1846), méritent elles aussi le détour. Salons de thé, brasseries, librairies et boutiques chic occupent le rez-de-chaussée, tandis qu'à l'étage se trouvent des appartements privés. Le soir, optez pour un spectacle dans un des nombreux théâtres de la ville.

Jour 2 : Entre maisons de maître et marché aux puces

Promenez-vous autour de la place du Sablon, encadrée de maisons de maître et de l'église Notre-Dame du Sablon, surprenant édifice de style gothique, aux magnifiques vitraux. La place est le cadre d'un célèbre marché aux antiquités le samedi et le dimanche matin. Mais les galeries d'art et d'antiquités du quartier composent à elles seules un musée chic permanent. Non loin de là se trouve un autre quartier qui mérite le détour : les Marolles. Radicalement différent, ce quartier populaire, en agitation constante, foisonne de petits commerces, de brocantes et de cafés et restaurants typiques et chaleureux. Chaque matin, un marché aux puces, faramineux bric-à-brac haut en couleur, se tient sur la place du Jeu de Balle ! Enfin, s'il vous reste du temps, pourquoi ne pas vous mettre au vert en flânant dans le parc de Bruxelles, l'un des plus grands de l'agglomération bruxelloise (plus de 71 ha) ? C'est l'occasion de respirer un air un peu plus pur et de se balader à vélo en toute quiétude.

Jour 3 : Marathon des musées

Pour le dernier jour à Bruxelles, faites la part belle aux musées. Difficile de choisir vu leur nombre, mais on peut citer le musée d'Art ancien et le musée d'Art moderne, les musées royaux d'Art et d'Histoire, le Muséum de Sciences naturelles (et la plus grande exposition de squelettes de dinosaures en Europe), le Centre belge de la bande dessinée, le musée Belvue qui raconte l'histoire de la Belgique, le musée des Instruments de musique avec ses 7 000 pièces de collection, ou encore le tout nouveau musée Magritte ! Une bonne semaine de visite serait nécessaire pour avoir un aperçu satisfaisant de la richesse des collections présentées dans les musées bruxellois. L'après-midi, dirigez-vous vers l'Atomium, vestige de l'Exposition universelle de 1958, récemment rénové. Et si vous êtes avec des enfants (ou même sans), arrêtez-vous aussi dans le parc Mini-Europe, qui vous fera voyager à travers une Europe en miniature.

Vous pourrez le modifier à volonté dans l’éditeur