Plongée et farniente dans les Caraïbes

  • 11 jours
  • Printemps
  • Automne
  • Hiver
  • Tout public
  • Aventure / Sports et loisirs
  • Farniente
  • Détente / Bien être
  • Élevé

La côte Atlantique/Caraïbe offrent de merveilleux fonds marins pour les plongeurs. On trouve tout autour des Islas de la Bahia (îles de la Baie: Roatan, Utila et Guanaja) la deuxième plus grande barrière de corail au monde, ainsi que de nombreuses épaves. Les cours de plongée y sont très bon marché et certaines plages des Caraïbes sont de vraies cartes postales : sable blanc, eau turquoise et cocotiers.

Galerie photos

<p>Port de La Ceiba.</p> <p>Lors des plongées il est fort probable que vous croisiez des tortues.</p> <p>Plongée sous-marine.</p>

Chargement en cours...

Veuillez patientier

Étapes

  • Tegucigalpa
  • Parque Nacional la Tigra
  • La Ceiba
  • Río Cangrejal
  • Cayos Cochinos
  • West End
  • San Pedro Sula
  • Isla de útila
  • Parque Nacional Pico Bonito
ajouter les étapes

Vous pourrez le modifier à volonter dans l’éditeur

Détail du séjour : Plongée et farniente dans les Caraïbes - 11 jours

Jour 1 : Direction les Caraïbes

San Pedro Sula. Choisissez un avion à destination de San Pedro Sula, la capitale économique du Honduras (et non vers Tegucigalpa, la capitale politique, qui est elle beaucoup plus éloignée de la côte car bien plus dans les terres au sud du pays). Si votre avion n'arrive pas trop tard, prenez directement un bus pour La Ceiba. Comptez 4h de voyage. Sinon, passez une nuit à San Pedro Sula, et partez dès le lendemain matin.

Jour 2 : Rafting sur le Rio Cangrejal

La Ceiba. Si vous êtes amateur de rafting, vous pouvez vous faire plaisir en partant pour la matinée descendre le Rio Cangrejal situé juste à côté de La Ceiba (à 30 minutes maximum en pick-up). Prenez ensuite le ferry de l'après-midi vers l'île d'Utila. Vous pouvez aussi simplement opter pour une petite marche dans le parc national de Pico Bonito ou en bateau à travers les mangroves de Cuero y Salado. Dans l'après-midi, prendre le ferry pour Utila.

Jour 3 : Passez votre certificat de plongée

Utila. Une petite île à l'ambiance très festive. Les voyageurs sac au dos s'y donnent rendez-vous pour se former à la plongée et passer la certification internationale PADI : du niveau débutant Open-Water aux cours pour devenir instructeur de plongée. Comptez 3 jours au minimum pour passer votre Open-Water.

Jour 4 : A la rencontre des iguanes

Utila. Continuez à plonger. Allez visiter aussi l'Iguana research station. Vous pourrez y faire la rencontre de drôles d'iguanes bien grands, dont l'un est endémique des marais d'Utila. Il s'agit d'un très belle et sérieuse initiative de conservation et protection des iguanes. Il est aussi possible d'y faire un volontariat.

Jour 5 : Dernière soirée festive à Utila

Utila. Continuez à plonger et à profiter de cette dernière soirée (sans plongée prévue le lendemain) pour aller danser et/ou partager quelques derniers moments avec vos nouveaux amis de plongée.

Jour 6 : Changement d'île

Roatán. Les vendredi, samedi et dimanches des ferry assurent la liaison Utila-Roatan. En dehors de ces jours vous devrez alors transiter par La Ceiba. Il s'agit de la plus grande île des Islas de la Bahia, à l'ambiance plus tranquille et reposante qu'Utila (quoique les fins de semaine peuvent être bien animées au niveau de West End).

Jour 7 : A la rencontre des singes et des paresseux

Roatán. Partez à la découverte de l'île et de ses plages les plus sauvages (de l'est de l'île). En passant par French Key, visitez une belle initiative de protection de la faune sauvage : rencontrez et apprenez en particulier sur les singes et paresseux.

Jour 8 : Excursion aux Cayos Cochinos

Roatán. Partez pour la journée en excursion-plongée sur les îlots de Cayos Cochinos. Il y a d'ailleurs sur ces petites îles une association de tourisme communautaire, il est possible d'y passer la nuit : une expérience hors des sentiers battus à la rencontre des habitants d'une communauté de pêcheurs traditionnels.

Jour 9 : Direction Guanaja

Guanaja. Retournez à La Ceiba pour prendre un avion vers Guanaja. Pour les voyageur au petit budget, vous pouvez décider de simplement prolonger un peu votre séjour à Roatan et de ne pas forcément vous rendre à Guanaja.

Jour 10 : L'île à l'hôtel-rocher, mais pas que...

Guanaja. Cette troisième île est moins visitée par les voyageurs européens. Un tourisme exclusif de luxe nord-américain s'y est surtout développé, dont le fameux hôtel Villa on Dunbar Rock, construit à même un rocher-îlot, dont la photo a fait le tour du monde sur les réseaux sociaux. Il est cependant possible de séjourner dans des chambres d'hôtes et petits hostals tenus par des locaux et d'y passer un très bon moment au bout du monde... ou en tout cas, au bout du Honduras.

Jour 11 : Retour à San Pedro Sula

La Ceiba - San Pedro Sula. Repassez à nouveau par La Ceiba pour attraper un bus retour vers San Pedro Sula.

Vous pourrez le modifier à volonter dans l’éditeur