Week-end à Istanbul

  • 2 jours
  • Toutes saisons
  • Tout public
  • Culture / Patrimoine
  • Moyen

A seulement 3h de la France en avion, Istanbul est la destination idéale pour une échappée dépaysante, même sur un court week-end. L'un des avantages de la ville est la grande concentration des monuments et des attractions, ce qui évite au visiteur pressé de passer trop de temps dans les transports pour joindre un point à un autre. Le quartier de Sultanahmet offre un grand choix d'hôtels et se trouve stratégiquement placé au coeur de la cité historique qui regorge de merveilles. En deux jours, il est possible de voir les sites les plus connus pour vous imprégner de la magie de Byzance et de Constantinople.

Galerie photos

Mosquée Bleue. Vue panoramique sur le Bosphore depuis le sommet de la tour de Galata.

Chargement en cours...

Veuillez patientier

Étapes

  • Istanbul
ajouter les étapes

Vous pourrez le modifier à volonter dans l’éditeur

Détail du séjour : Week-end à Istanbul - 2 jours

Jour 1 : La cité historique et l'ancienne Péra

Commencez par la visite de l'incontournable palais de Topkapi et de son harem qui vous retiendra pour la matinée. Remontez ensuite sur Sultanahmet et dirigez-vous, après une courte pause déjeuner, vers la basilique Sainte-Sophie. En sortant de celle-ci, plongez dans l'antre fantastique de la Citerne Basilique qui se trouve à quelques mètres. Traversez ensuite les jardins menant à la mosquée Bleue puis rendez-vous sur la place de l'Hippodrome adjacente. Tous ces sites se trouvant dans un périmètre restreint, le tour peut se faire en un après-midi. En début de soirée, traversez la Corne d'Or par le pont de Galata pour rejoindre le quartier de l'ancienne Péra dominé par la tour génoise de Galata. Dans les passages et ruelles cernant la place Tünel, vous n'aurez que l'embarras du choix pour choisir un restaurant et boire un verre dans l'un des innombrables cafés bordant Istiklal Caddesi. Vous goûterez ainsi aux trépidantes soirées stambouliotes.

Jour 2 : Bazars, mosquées et églises

Situé non loin de Sainte-Sophie et de la mosquée Bleue, le Grand Bazar (fermé le dimanche) reste une étape incontournable. Octroyez-vous un thé dans quelque kahve (café pittoresque) ou dans les jardins d'une ancienne medersa. En ressortant à l'ouest du bazar, un agréable petit marché aux livres vous mènera à la place Beyazit. Les amateurs pourront faire un tour au musée de la Calligraphie puis traverser les jardins de l'université pour rejoindre la mosquée de Soliman le Magnifique, la plus grande de la ville, construite par le génial architecte Sinan. De là, allez vous enivrer de senteurs et de couleurs au Bazar égyptien (marché aux épices) avant de rejoindre les quais d'Eminönü. Un sandwich au poisson comblera les petites faims et vous ne vous lasserez pas d'observer les va-et-vient de ce quartier très vivant. Ensuite, embarquez sur un bateau pour profiter du Bosphore avant de partir et faites le tour de celui-ci. Malgré tout, on ne saurait que trop vous conseiller le Kariye muzesi (Saint-Sauveur-in-Chora), dont les mosaïques constituent l'un des plus fantastiques héritages de l'art byzantin.

Vous pourrez le modifier à volonter dans l’éditeur