Découverte de la Guadeloupe en 7 jours

  • 7 jours
  • Printemps
  • Automne
  • Hiver
  • Tout public
  • Culture / Patrimoine
  • Faune et flore
  • Découverte
  • Aventure / Sports et loisirs
  • Détente / Bien être
  • Moyen

Pour un séjour d'une semaine en Guadeloupe, il vous faudra faire un choix, car vous disposez d'une kyrielle d'activités à votre disposition. Ce circuit type se conçoit, de préférence, avec un hébergement qui vous permet de rayonner facilement sur l'île, soit sur Sainte-Anne, Le Gosier ou encore Petit-Bourg. Vous pouvez également choisir de séjourner quelques jours en Grande-Terre puis le reste de la semaine en Basse-Terre pour limiter les déplacements. Ce programme est destiné à ceux qui souhaitent visiter l'ensemble du territoire. Vous pouvez bien sûr l'orienter différemment selon vos souhaits et votre lieu de résidence.

Galerie photos

<p>Marché de poissons à Gisenyi.</p> <p>Chemin menant aux chutes du Carbet.</p> Cascade aux écrevisses. <p>Mairie du Moule.</p> Cimetière de Morne-à-l'Eau.

Chargement en cours...

Veuillez patientier

Étapes

  • Anse-Bertrand
  • Capesterre-Belle-Eau
  • Capesterre-de-Marie-Galante
  • Deshaies
  • Goyave
  • Le Gosier
  • Le Moule
  • Morne a l' Eau
  • Petit-Bourg
  • Petit-Canal
  • Pointe-à-Pitre
  • Pointe-Noire
  • Port-Louis
  • Saint-Claude
  • Saint-François
  • Sainte-Anne
  • Sainte-Rose
  • Trois-Rivieres
  • Petite-Terre
  • Matouba
  • Route de la Traversée
  • Bouillante
ajouter les étapes

Vous pourrez le modifier à volonter dans l’éditeur

Détail du séjour : Découverte de la Guadeloupe en 7 jours - 7 jours

Jour 1 : Arrivée à Pointe-à-Pitre

La différence de température vous saisit dès que vous sortez de l'aéroport climatisé ! Après 7 à 8 heures de vol, vous devrez encore garder les yeux ouverts quelques heures de plus, décalage horaire oblige. Première étape : récupérer sa voiture de location et filer vers son hébergement ! Cette première journée sera dédiée à une acclimatation express, doublée d'un bon repas et d'une nuit de sommeil bien méritée.

Jour 2 : Le sud de la Grande-Terre

Comme tous les Guadeloupéens, réveil aux aurores, pour profiter des matinées, plus fraîches. Commencez la journée en piquant une tête dans la piscine ou la mer, avant de prendre la direction du sud de la Grande-Terre avec en ligne de mire la pointe des Châteaux à Saint-François via Sainte-Anne. Commune idéale pour les plaisirs balnéaires en famille, Sainte-Anne est très touristique avec son décor de carte postale aux eaux cristallines protégées par la barrière de corail. La pointe des Châteaux, langue de terre où viennent se fracasser d'énormes vagues, abrite un paysage sauvage d'où le panorama sur les îles environnantes est époustouflant. À ne pas manquer : l'escalade facile jusqu'au calvaire pour la vue sur la côte déchirée et les pitons plantés dans la mer. De nombreuses plages et restaurants sont sur votre route. Retour par le même chemin avec une halte au nouveau village artisanal de Saint-François puis au marché de Sainte-Anne pour déguster les produits locaux.

Jour 3 : De Petit-Bourg à la ville de Basse-Terre

Dès Petit-Bourg, arrêt au choix au jardin de Valombreuse, à la distillerie Montebello ou bien, quelques kilomètres après, à celle de Longueteau à Capesterre-Belle-Eau. Le secteur est le point de départ de randonnées (chutes Moreau, chutes du Carbet...) si la météo le permet. À Trois-Rivières, se trouve le parc archéologique des roches gravées, vestiges de la présence des premiers habitants de l'île, les Amérindiens. Ensuite, Saint-Claude, seule commune de l'archipel à ne pas disposer de littoral, est le point de départ pour la Soufrière, point culminant de l'île. Vous pouvez faire un saut à la Maison du volcan et vous ressourcer aux bains chauds de Matouba. Pour les candidats à l'ascension du volcan, il faut prévoir une demi-journée, voire une journée complète. Vous pouvez aussi faire appel à un guide de montagne pour une visite passionnante hors des sentiers battus. Basse-Terre, chef-lieu du département labellisé Ville d'Art et d'Histoire, est intéressante à visiter. Arrêt recommandé au fort Louis-Delgrès, au Jardin botanique, ainsi qu'à la distillerie Bologne.

Jour 4 : Route de la Traversée et la Côte sous-le-vent

La route de la Traversée vous entraîne à l'intérieur des terres, dans le grand parc national de la Guadeloupe où l'expression " végétation luxuriante " prend tout son sens. Cette route dessert de très beaux sites : la cascade aux Écrevisses, le zoo de Guadeloupe, ou plus loin à Pointe Noire, l'habitation Côte-sous-le-Vent ou encore la maison du cacao... Vous atteignez ensuite Bouillante, véritable Triangle d'or de la plongée sous-marine. Le site de Malendure et sa plage de sable noir abrite la réserve sous-marine baptisée Réserve Cousteau, où de nombreuses activités nautiques sont proposées. Pour le retour, deux itinéraires sont possibles : reprendre la route de la Traversée ou celle du littoral de la Côte-sous-le-Vent pour atteindre Deshaies, puis Sainte-Rose au nord de la Basse-Terre. La vue panoramique, tout au long du trajet, est superbe au moment du coucher du soleil. Si vous avez le temps, arrêtez-vous au Jardin botanique de Deshaies ou bien à l'écomusée de Sainte-Rose.

Jour 5 : Escapade en mer

Plusieurs options pour cette journée. Opter pour la détente et partir en voilier pour la journée jusqu'à Petite-Terre, Marie-Galante ou les Saintes, avec au programme, baignade, repas à bord et visite de l'île de quelques heures. Autre solution, une balade en mer dans la fameuse réserve naturelle du Grand Cul-de-Sac marin, jusqu'à l'îlet Caret, avec une visite de la mangrove, et une plongée avec masque et tuba dans le récif corallien. La visite des îles de l'archipel (La Désirade, Marie-Galante et Les Saintes) peut s'effectuer en navette au départ de Pointe-à-Pitre pour Marie-Galante, de Trois-Rivières pour Les Saintes, de Saint-François pour La Désirade.

Jour 6 : Nord de la Grande-Terre

Poussez jusqu'à Saint-François doté d'une dynamique marina, d'un golf et d'un embarcadère pour les îles. Ensuite, prenez la direction du Moule, l'une des plus anciennes communes de Grande-Terre. Sur la route, plusieurs haltes possibles ; la distillerie Bellevue, le musée Edgard-Clerc, et la maison " hantée " de Zevallos, sortie des ateliers Eiffel. Vers Anse-Bertrand, spot des surfeurs, la route longe la baie et permet de découvrir des sites naturels grandioses : le lagon de la Porte d'Enfer et la pointe de la Grande-Vigie. À faire absolument, une petite randonnée sur le sentier des crêtes, l'un des plus sauvages des Antilles. Descente vers Port-Louis, petit port tranquille, puis vers Petit-Canal d'où l'on quitte le bord de mer pour rejoindre Morne-à-l'Eau. Le cimetière, monumental et en plein centre du bourg, impressionne. Retour ensuite en direction de Gosier.

Jour 7 : Derniers préparatifs avant le retour

Les vols vers la métropole sont fixés en fin d'après-midi ou dans la soirée. Certaines structures d'hébergement permettent de se changer avant l'aéroport en mettant à votre disposition une bagagerie et des douches. On peut ainsi profiter pleinement des activités jusqu'aux derniers instants. Si l'on n'est pas trop épuisé, pourquoi ne pas s'offrir une dernière activité sportive sur la plage (balade en scooter des mers, en canoë-kayak...) avant le départ. Côté shopping, pour les oublis, l'étage de l'aéroport dédié aux départs est pourvu de boutiques, d'une pharmacie et d'un snack.

Vous pourrez le modifier à volonter dans l’éditeur