Washington D.C., au coeur d'une Amérique politique et culturelle

  • 7 jours
  • Printemps
  • Eté
  • Automne
  • Tout public
  • Culture / Patrimoine
  • Moyen

La capitale américaine est une destination incontournable pour ceux qui s'intéressent à l'art, notamment américain. De nombreux musées de très haut niveau sont réunis dans ces rues, comme le National Museum of Women in the Arts ou la Phillips Collection. C'est une semaine très culturelle qui vous attend.

Galerie photos

<p>Washington Monument.</p> <p>Capitole des États-Unis.</p> <p>Capitole des États-Unis.</p> Le mémorial Martin Luther King à Washington. <p>Capitole des États-Unis.</p> <p>Lincoln Memorial.</p> <p>White House.</p>

Chargement en cours...

Veuillez patientier

Étapes

  • Washington Dc
ajouter les étapes

Vous pourrez le modifier à volonter dans l’éditeur

Détail du séjour : Washington D.C., au coeur d'une Amérique politique et culturelle - 7 jours

Jour 1 : Trolley et National Mall

Commencez par faire connaissance avec la ville en montant dans un trolley. Ils partent régulièrement à côté de la gare South Station (métro du même nom, ligne rouge), les billets s'achètent au 50 Massachusetts Avenue. A bord de ce bus à l'ancienne, vous découvrirez les différents quartiers de Washington. L'après-midi, promenez-vous le long du National Mall, le lieu le plus fréquenté par tous ceux qui viennent à Washington pour la première fois. Ensuite, passez au nouveau grand centre d'information du Capitole, pour y prendre brochures, cartes, etc. Les amateurs de jazz trouveront sûrement le Blues Alley fort agréable pour passer la soirée. Sinon, dîner à Adams Morgan (au 2 Amys par exemple) et verre à Madam's Organ (c'est le week-end que ce quartier est le plus animé) !

Jour 2 : Mémoriaux et National Gallery of Art

Il y a tant de musées à Washington (et presque tous gratuits) qu'il faut cibler ceux qui vous intéressent avant de commencer les visites. Pour débuter par une bouffée d'oxygène, on vous conseille de passer la matinée au Mall, pour découvrir les nombreux mémoriaux des guerres du siècle dernier et ceux en hommage aux présidents, comme Jefferson et Lincoln (là, c'est pareil, il y en a beaucoup, donc en sélectionner quelques-uns au préalable). Ensuite, avant d'attaquer la National Gallery of Art, déjeuner à la cafétéria (il n'y a pas de bons restos autour du Mall). Le West Building est plus long que le East, mais les deux sont à voir, donc c'est à vous de juger.

Jour 3 : Georgetown

Les Européens qui sont allés à Washington évoquent souvent le nom de cet agréable quartier. Voici les principaux endroits à voir pendant la journée : Georgetown University, the Old Stone House (dans M Street), les fabuleux jardins de Dumbarton Oaks (et le petit musée d'art précolumbien), les boutiques de vêtements sur Wisconsin Avenue et dans M Street, ou les antiquaires de Wisconsin Avenue. Le soir, dîner au Bistro Français et verre au Blue Ridge.

Jour 4 : National Museum of the American Indian

Le National Museum of the American Indian est un des musées incontournables de la ville. Il met en lumière l'art et la vie actuelle des Indiens d'Amérique qui vivent pour la plupart dans des réserves. C'est dans l'ensemble bien fait et didactique, mais politiquement correct... (il n'est jamais question de leur extermination par les colons européens). On peut penser qu'il s'agit d'une forme de reconnaissance du gouvernement américain des actes passés. L'après-midi, on vous recommande l'International Spy Museum ou le Museum of Air and Space.

Jour 5 : Washington National Cathedral et U Street

Commencez la journée en allant voir la cathédrale de Washington, la sixième plus grande du monde. L'entrée est libre. Pour le déjeuner, on vous conseille vivement la pizzeria 2 Amys. L'endroit est plein de locaux et les pizzas sont délicieuses. L'après-midi, on vous propose d'aller découvrir U Street, un quartier noir américain en cours de réhabilitation (bars de jazz, restos...). Le musée African American Civil War, situé dans le True Reformer Building (Duke Ellington et un piano sont peints en haut du bâtiment), retrace l'histoire de la communauté noire pendant la guerre civile américaine, avec photos, documents d'archives et tableaux. Quasiment en face de ce bâtiment, Ben's Chili Bowl (un des fast-foods préférés de Bill Cosby), dont la devanture portait l'inscription " Soul Brother " pendant la ségrégation, reste une institution du quartier à découvrir. A côté se dresse le Lincoln Theater, entièrement restauré. A l'angle de U Street et de la 12th Street trône la fameuse Bohemian Caverns, repérable à son saxophone à l'entrée. Tournez à droite dans la 12th Street et U Street, et découvrez les maisons construites entre 1890 et 1920. Quasiment au bout de la rue, sur le trottoir de droite, arrêtez-vous un instant devant le building sur la porte duquel on peut lire : " Thursood Marshall Center for Service and Heritage ". Ce bâtiment est un ancien YMCA (Young Mens Christian Association) ou un centre de sport pour les gens du quartier. Au bout de la rue, tournez à droite dans S Street. Sur le trottoir de gauche, la Garrison Elementary School porte le nom d'un des plus importants personnages de l'histoire de l'abolitionnisme aux États-Unis. Avant de tourner à droite dans la 13th Street, admirez les maisons de style français Second Empire situées sur le trottoir de gauche après le croisement de S Street et 13th Street. Sur la 13th Street, au numéro 1805, se trouve la demeure où Duke Ellington (Edward Kennedy Ellington de son vrai nom) habita avant de partir à New York. Un peu plus loin, au numéro 1829, le bâtiment Whitelaw fut un hôtel, ouvert en 1919, où résidaient de nombreuses personnalités noires de passage à Washington. L'hôtel a été transformé en immeuble pour des familles à faibles revenus. Tournez à droite dans T Street et 13th Street, puis prenez la première à gauche dans Vermont Street. Vous tomberez sur le African-American Civil War Memorial avec, à côté du monument, les noms de tous les soldats qui se sont battus pendant cette guerre. Pour dîner, on vous conseille Ben's Chili Bowl, une institution à Washington depuis 1958, et une boîte de jazz ensuite, l'Utopia ou la Bohemian Caverns. Enfin, ceux qui ont envie d'écouter un concert peuvent regarder la programmation du 9 : 30 Club.

Jour 6 : Phillips Collection et le quartier de Dupont Circle

Ce musée très renommé abrite la première collection privée d'art moderne aux États-Unis. Passez la matinée à déambuler dans la maison rénovée de son ancien propriétaire, le collectionneur Duncan Phillips. Vous découvrirez, sur plusieurs étages, les toiles de la collection permanente (les Degas sont superbes). Jetez aussi un oeil à l'expo temporaire, si le coeur vous en dit. Ensuite, déjeunez à Dupont Circle et passez à la librairie Kramerbooks & Afterwords, ouverte 24h/24 certains jours de la semaine. Si vous voulez voir quelques ambassades, prenez Massachusetts Avenue au niveau de Scott Circle et marchez en direction du nord de la ville. Ou bien, prenez n'importe quel bus N (Westound) à Dupont Circle, qui vous fera découvrir l' " Embassy Row " (où s'alignent les ambassades de Turquie, du Brésil, des Pays-Bas, du Vatican...). Le soir, prenez un verre au Bravo ! Bravo ! ou au Brickseller.

Jour 7 : Maison-Blanche et National Museum of Women in the Arts

Avant d'aller voir la Maison-Blanche (de loin, puisque les visites ne sont plus autorisées, à moins d'être pistonné), passez au White House Visitor's Center pour vous procurer des brochures décrivant les différentes pièces de la demeure présidentielle. Après avoir passé la sécurité (comme à l'aéroport), on peut voir une expo permanente sur la vie à la Maison-Blanche, les présidents américains, leurs épouses et leurs enfants, avec textes et photos à l'appui. Enfin, ne quittez pas la ville avant d'avoir visité le National Museum of Women in the Arts, un des musées les plus curieux de Washington entièrement consacré aux femmes peintres, du XVIe siècle jusqu'à nos jours. Un bel hommage !

Vous pourrez le modifier à volonter dans l’éditeur