Découverte de l'Islande, itinéraire en territoire viking

  • 8 jours
  • Printemps
  • Eté
  • Tout public
  • Culture / Patrimoine
  • Découverte
  • Aventure / Sports et loisirs
  • Moyen

Certes, une semaine est un temps court pour entreprendre la visite des divers recoins de l'Islande. Il permettra néanmoins d'avoir un bel aperçu des différentes régions de l'île. De sa dynamique capitale Reykjavík au fjords de l'est, en passant par une multitude de lacs et cascades, sans oublier ses villes et villages au patrimoine singulier, un séjour en territoire viking ne laisse pas indifférent. 

Galerie photos

Marché de poissons à Gisenyi. Landmannalaugar. Maisons traditionnelles. Parc national de Skaftafell, rivière glaciaire. Glacier Vatnajökull. Lac Mývatn. Chutes de Hraunfossar. <p>Baignade dans les eaux du Lagon Bleu.</p>

Chargement en cours...

Veuillez patientier

Étapes

  • REYKJAVÍK
  • SELFOSS
  • GEYSIR
  • GULLFOSS
  • HELLA
  • LANDMANNALAUGAR
  • SKÓGAR
  • VIK I MÝRDAL
  • KIRKJUBAEJARKLAUSTUR
  • SKAFTAFELL
  • EGILSSTAÐIR
  • MÝVATN
  • GOÐAFOSS
  • AKUREYRI
  • GLAUMBAER
  • BORGARNES
  • BLUE LAGOON
ajouter les étapes

Vous pourrez le modifier à volonté dans l’éditeur

Détail du séjour : Découverte de l'Islande, itinéraire en territoire viking - 8 jours

Jour 1 : Reykjavík

Capitale de l'Islande, Reykjavík constitue un point de passage incontournable, embellie par sa vieille ville et son vieux port au charme typique. Plus au nord se trouvent le parc national de Þingvellir et l'aire géothermique de Geysir où surgit Strokkur, geyser le plus célèbre de l'île. Par beau temps, non loin de ce lieu, les chutes Gullfoss se parent d'un arc-en-ciel éclatant. Nuit à Selfoss.

Jour 2 : Landmannalaugar

Les terres du Landmannalaugar, réputées pour leurs couleurs somptueuses, forment le point de départ idéal de nombreuses marches. Deux routes y mènent, la F208 par le sud et la F225 par l'ouest. Cette dernière, qui traverse des rivières beaucoup moins dépendantes des glaciers et par conséquent moins dangereuses, conduit vers les sources chaudes du Landmannalaugar et croise ensuite la F208 bordant la superbe chute Ófaerufoss. Nuit à Hella.

Jour 3 : Des chutes de Seljalandsfoss à Kirkjubaejarklaustur

La chute de Seljalandsfoss offre à ses visiteurs un spectacle inédit grâce à un petit chemin qui permet de se promener derrière son rideau. Une autre chute magnifique et très connue, celle de Skogar, se trouve non loin d'un musée folklorique constitué de plusieurs maisonnettes typiques. A ne pas manquer, les falaises de Dyrhólaey ainsi que les formations rocheuses Reynisdrangar de Vík. Nuit à Kirkjubaejarklausturoù se situent la cascade Systrafoss et Kirkjugolf, surface longtemps considérée comme un ancien parquet d'église.

Jour 4 : Parc Skaftafell

Le parc Skaftafell, par sa richesse naturelle, représente l'un des lieux les plus visités d'Islande. Place privilégiée des randonneurs, il offre de nombreux points d'intérêt, telle la magnifique chute Svartifoss, entourée d'orgues basaltiques. Des itinéraires balisés, de deux à plusieurs dizaines de kilomètres, permettent de se diriger vers le promontoire de Skaftafellsheiði ou d'observer le glacier Vatnajökull. Nuit à Skaftafell.

Jour 5 : Du lac Jökulsarlón aux fjords de l'est

A 56 km de Skaftafell, le très photogénique lac Jökulsarlón donne l'impression de se trouver aux confins de l'Arctique. La fonte des glaces du Vatnajökull se déverse en effet dans cette étendue et entraîne l'apparition d'imposants icebergs. S'ensuit la visite des fjords de l'est pour arriver dans la région d'Egilsstaðir, caractérisée par la forêt d'Hallormsstaðarskógur et la chute Hengifoss. Nuit à Egilsstaðir.

Jour 6 : Du lac Mývatn à la chute Goðafos

Le lac Mývatn nécessiterait plusieurs jours d'exploration pour en connaître les moindres recoins. Entre autres lieux intéressants, Námafjall, rangée de collines de sable nu, Dimmuborgir, formations de lave labyrinthiques, ou encore Krafla et ses laves fumantes. Avant de finir la nuit à Akureyri, un passage par la chute Goðafoss est impératif.

Jour 7 : Húsafell

L'histoire de la petite église de Glaumbaer et des fermes de tourbe qui la côtoient sont comptées au sein des célèbres sagas islandaises. Quelques heures de route mènent ensuite à Húsafell, " la perle entre lave et glaciers ", oasis qui contraste avec l'aspect sauvage de la nature environnante. Nuit à Borgarnes.

Jour 8 : Retour à Reykjavík par le Blue Lagoon

La route 1 mène droit à Reykjavík. Pour croiser les eaux naturellement chaudes du Blue Lagoon. Nuit à Reykjavík.

Vous pourrez le modifier à volonté dans l’éditeur