Sur les traces de la guerre de Sécession

  • 4 jours
  • Printemps
  • Eté
  • Solo
  • Couple
  • Famille
  • Amis
  • Culture / Patrimoine
  • Moyen

La région de Washington D.C. compte de nombreux témoignages de cette période troublée de l'histoire des États-Unis. Avec Washington D.C. en capitale des Unionistes et Richmond du côté des Confédérés, on navigue au coeur de la guerre de Sécession. Du Lincoln Memorial à D.C. au Museum and White House of the Confederacy à Richmond, on découvre et redécouvre cette période fondatrice du pays.

Galerie photos

<p>Washington Monument.</p> Le pilote de NASCAR Elliot Sadler pendant le Richmond International Raceway <p>Hollywood Cemetery.</p> <p>Virginia State Capitol.</p>

Chargement en cours...

Veuillez patientier

Étapes

  • Washington Dc
  • Fredericksburg
  • Richmond
  • Petersburg
ajouter les étapes

Vous pourrez le modifier à volonter dans l’éditeur

Détail du séjour : Sur les traces de la guerre de Sécession - 4 jours

Jour 1 : Washington D.C.

Dans la capitale états-unienne, on se rendra d'abord au Lincoln Memorial pour admirer la gigantesque statue en hommage au 16e président des États-Unis, qui réussit à préserver l'union au profit du Nord en défaisant les troupes sécessionnistes durant la guerre civile. On traversera ensuite le Potomac pour se rendre au cimetière d'Arlington et son Robert E. Lee Memorial. Ici, c'est une grande figure du Sud qui est honorée ; le mémorial se situe dans l'ancienne plantation du général Lee, grand stratège de l'armée confédérée. Une visite à l'African-American Civil War Museum et au National Museum of American History permettront d'approfondir ses connaissances sur ce conflit fratricide. Soirée au Ford Theatre, où Lincoln a été assassiné.

Jour 2 : Vers Richmond, à travers d'anciens champs de bataille

D'une capitale à l'autre, en route vers Richmond, en Virginie, qui fut la capitale des États Confédérés d'Amérique durant la guerre civile. La route qui y mène est parsemée de champs de bataille incontournables, protégés et ouverts à la visite. On s'arrêtera donc à Manassas puis à Fredericksburg, qui fut le théâtre de quatre batailles terribles (Chancellorsville, Fredericksburg, Spotsylvania et la Wilderness). Arrivée dans Richmond par la Monument Avenue qui célèbre certains personnages emblématiques du Sud tels que Lee, Stonewall Jackson ou Jefferson Davis.

Jour 3 : Visite des sites historiques de Richmond

À Richmond, visite du Museum and White House of the Confederacy et du Virginia State Capitol, qui servirent respectivement de Maison Blanche et Capitole de la Confédération pendant la guerre. L'après-midi sera consacrée aux différents sites du Richmond National Battlefield Park.

Jour 4 : Petersburg, point final de la guerre de Sécession

Le dernier jour sera consacré aux derniers jours du conflit. Direction Petersburg, ville clé pour le ravitaillement de la capitale confédérée, qui endura un siège de 10 mois qui permit à l'armée du Nord de faire tomber Richmond. Suivant la déroute du général Lee, on se rendra ensuite vers Appomattox, plus à l'ouest. C'est là qu'à l'issue de plusieurs batailles, le général Lee remit à son homologue du Nord Ulysses S. Grant la reddition de son camp, le 9 avril 1865. La guerre prenait fin.

Vous pourrez le modifier à volonter dans l’éditeur