Un week-end à Porto

  • 2 jours
  • Printemps
  • Eté
  • Hiver
  • Tout public
  • Culture / Patrimoine
  • Découverte
  • Moyen

Porto, ville intrigante et intemporelle, mérite que l'on s'y attarde. Les nombreux édifices dessinent une palette colorée offrant aux visiteurs curieux de magnifiques découvertes architecturales. Et un week-end à Porto passera très vite, car les attractions sont nombreuses.

Galerie photos

Bateau de croisière <p>Eglise do Carmo</p>

Chargement en cours...

Veuillez patientier

Étapes

  • Porto
ajouter les étapes

Vous pourrez le modifier à volonter dans l’éditeur

Détail du séjour : Un week-end à Porto - 2 jours

Jour 1 : Balade et dégustations

Le week-end à Porto commence avec la visite du port et des caves à vin. On passe tout d'abord par la charmante Praça da Ribeira et les quais, c'est l'endroit le plus typique de Porto. Du bord du Douro, belle vue sur l'autre rive et le défilé des bateaux. Le joli pont Luis Ier, en fer forgé, permet d'accéder à Gaia. Toutes les caves de Porto se situent dans cette commune, le choix est large. La visite, souvent avec dégustation, dure d'une demi-heure à une heure. En sortant des caves, une promenade sur les quais de Gaia est plus qu'indiquée, surtout lors des belles journées. On peut aussi en profiter pour prendre un verre à une terrasse et midi approchant, on pourra goûter aux plats du jour proposés dans les nombreux petits restaurants. Le déjeuner sur les quais de la Ribeira est aussi une très bonne option.

Après avoir fait connaissance avec la gastronomie locale, allez vers le Palais de la Bolsa pour une visite guidée. Il est assez exceptionnel avec son salon arabe décoré entièrement de boiseries et stucs de style mauresque.

Juste à côté du palais se trouve l'église de São Francisco, une église à la façade gothique, mais à l'intérieur baroque. On peut également accéder aux cryptes.

Ceux qui ne sont pas encore fatigués monteront les rues qui mènent jusqu'à la cathédrale. Cette grande construction massive d'origine romane a souffert de plusieurs transformations au cours des siècles et son intérieur a aussi été remodelé en style baroque, décoré avec beaucoup d'or et d'argent.

Pour changer un peu de décor, la suite du programme se déroulera à Foz do Douro, pour longer son assez remarquable bord de mer avec sa promenade qui, parfois est, en contrebas, de plain pied avec la plage. L'offre gastronomique y est de grande qualité.

Jour 2 : La ville haute

On s'attaque à la ville haute et au coeur du centre historique, la baixa, pour un programme bien chargé.

Tout d'abord la visite de la gare de São Bento, édifiée dans un ancien couvent, s'impose. Dans le grand hall, on admire les 20 000 azulejos peints en 1930 par l'artiste Jorge Colaço. Très impressionnant !

En sortant de la gare, on se dirige vers le marché du Bolhão, en métro ou à pied. En marchant, on monte la rue de Sa da Bandeira, très commerçante.

Au marché du Bolhão, tous les types de produits frais, fleurs et herbes sont vendus. C'est un endroit vivant de la ville et une halte pour faire connaissance avec les fruits et légumes consommés par les Portugais, comme les différentes espèces de choux, vendus déjà tranchés.

À deux pas du marché, se trouve la rue de Santa Catarina, en grande partie piétonne. Dans cette rue les magasins de vêtements et de chaussures sont nombreux. C'est aussi dans cette rue que se trouve le fameux Majestic Café.

Une fois devant le Majestic, il sera impossible de ne pas franchir ses portes pour y prendre un petit café ou même un repas léger. La façade et l'intérieur de ce majestueux bâtiment Art nouveau, avec ses garçons bien habillés, son piano, ses cafés et ses gâteaux variés, symbolisent à eux seuls Porto.

Après avoir fait le plein d'énergie au Majestic, on se dirige vers la charmante librairie Lello, un autre magasin devenu une attraction touristique. Inaugurée en 1906, elle se situe dans un édifice néogothique dans la rue des Carmelitas.

En descendant cette même rue, on arrive à la Torre dos Clérigos, une tour aussi emblématique de Porto. Les courageux pourront monter les quelque 200 marches pour avoir une vue panoramique de la ville.

La journée se termine avec une visite du musée d'art contemporain de Porto, le musée de Serralves. Ce musée, situé dans un bâtiment aux lignes épurées et signé Alvaro Siza, est devenu en peu de temps une référence nationale. Profitez de savourer un thé dans le jardin du parc, et offrez-vous un petit moment paisible.

Pour finir la visite de Porto, on doit impérativement aller à la Casa da Musica. Haut lieu de la musique, le bâtiment très moderne abrite, en plus des salles de concert, un charmant restaurant situé au septième étage. Les menus proposés sont très accessibles et sont une excellente option pour clore le séjour à Porto !

Pour ceux qui aurait encore un peu d'énergie, prolongez la soirée dans la Rua galeria de Paris et découvrez ces nombreux bars animés.

Vous pourrez le modifier à volonter dans l’éditeur