Le tour des incontournables

  • 13 jours
  • Printemps
  • Eté
  • Tout public
  • Culture / Patrimoine
  • Faune et flore
  • Aventure / Sports et loisirs
  • Farniente
  • Détente / Bien être
  • Élevé

Un itinéraire direct et sans fioriture pour celles et ceux qui souhaitent avant tout profiter des principales attractions touristiques locales sans passer de longues heures sur la route. Allée des baobabs, Tsingy de Bemaraha, archipel de Nosy Be et baleines de Sainte-Marie, le quatuor magique du tourisme malgache est facilement accessible en moins de deux semaines grâce aux liaisons aériennes.

Galerie photos

Antananarivo Boutre magnifique, Morondava Char à zébu, route entre Belo-sur-Tsiribihina et Morondava Grands Tsingy de Bemaraha Montagnes de Madere Marché de poissons à Gisenyi. Fête traditionnelle. Le charme tropical de Sainte-Marie Coucher de soleil à Mahajanga Rizières Antananarivo

Chargement en cours...

Veuillez patientier

Étapes

  • Tana - Antananarivo
  • Sainte-Marie
  • Hell-Ville - Andoany
  • Belo-sur-Tsiribihina
  • Tsingy de Bemaraha
  • Morondava
  • Majunga - Mahajanga
  • Andilana
ajouter les étapes

Vous pourrez le modifier à volonter dans l’éditeur

Détail du séjour : Le tour des incontournables - 13 jours

Jour 1 : Tananarive

Arrivée à Tananarive. Balade sur les pavés de la ville haute depuis la place de l'Indépendance jusqu'au palais de la Reine pour embrasser du regard les collines sacrées environnantes, le fort Voyron, le parc zoologique et botanique de Tsimbazaza, le stade de Mahamasina ou encore les lacs Anosy et Mandroseza. Nuit à Tananarive.

Jour 2 : Allée des baobabs

Vol d'une heure pour Morondava sur la côte ouest. Transfert d'une vingtaine de kilomètres par la route pour la légendaire allée des baobabs. C'est le site le plus photographié du pays avec son alignement majestueux de trois des sept espèces endémiques que compte Madagascar. Ne pas oublier de surprendre les deux baobabs amoureux. Retour à Morondava après le coucher de soleil.

Jour 3 : Bekopaka

Départ en direction du nord pour rejoindre Belo-sur-Tsiribihina. Après trois heures de route, déjeuner et visite du marché local. Il reste encore 90 kilomètres de piste à parcourir pour atteindre Bekopaka, de l'autre côté de la rivière Manambolo que l'on traverse en bac ou en pirogue. Le parc national des Tsingy est tout proche. Nuit à Bekopaka.

Jour 4 : Tsingy de Bemaraha

Promenade matinale dans le labyrinthe des petits Tsingy de Bemaraha, joli avant-goût des grands, puis descente en pirogue l'après-midi dans les gorges abruptes de la rivière Manambolo. Le soir, balade dans la forêt environnante à la recherche et à l'écoute des animaux nocturnes et notamment des lémuriens à yeux verts. Nuit à Bekopaka.

Jour 5 : Tsingy de Bemaraha

Randonnée matinale plutôt sportive dans les Grands Tsingy au moyen d'échelles, de mousquetons et de baudriers pour gravir cette majestueuse cathédrale de calcaire classée au patrimoine de l'humanité par l'Unesco. Une fois au sommet vous découvrirez l'un des plus beaux spectacles géologiques qu'ait jamais produit la nature. Transfert retour l'après-midi pour Morondava.

Jour 6 : Tananarive-Nosy Be

Vol pour Nosy Be (1h30) via Tananarive (1h). Une fois arrivé à l'aéroport de Fascène, on peut faire un tour à Hell-Ville, le chef lieu de l'archipel pour se balader notamment sur le vieux port, ou filer directement à Ambatokala ou à Andilana pour poser sa valise et profiter des plus belles plages de l'île.

Jour 7 : Nosy Be

A Nosy Be, il y a les plages bien sûr mais il est aussi possible de passer du bon temps en visitant une distillerie d'ylang-ylang (un arbre de la famille des Annonacées, dont la fleur distillée est utilisée en parfumerie) ou en se baladant dans la réserve naturelle de Lokobe, au sud-est de l'île, à la rencontre de lémuriens, de caméléons et de gros reptiles.

Jour 8 : Nosy Tanikely

A une heure de bateau de Nosy Be se présente l'île de Nosy Tanikely, sorte d'aquarium géant pour le snorkeling ou la plongée. La barrière de corail y est peuplée de tortues, poissons clowns, mérous, barracudas et autres murènes batifolant dans une eau lumineuse. Les plages sont une invitation à la baignade. Pas d'hébergement sur place.

Jour 9 : Tananarive-Sainte-Marie

Vol retour pour Tananarive (1h30) avant de remonter dans l'avion en direction de Sainte-Marie (1h de vol) qui mouille tranquillement au large de la côte est. Une fois posé sur le minuscule aéroport situé tout au sud de l'île, difficile de ne pas tomber amoureux de ce petit bout de terre tout en longueur.

Jour 10 : Sainte-Marie

La principale attraction de Sainte-Marie est le grand spectacle des baleines à bosse qui viennent se reproduire ou mettre bas chaque année entre juillet et septembre dans le canal qui sépare la petite île de la Grande île. Les femelles repartiront ensuite en groupe avec leur baleineau vers les mers du sud, bien escortés par les mâles.

Jour 11 : Sainte-Marie

Outre l'incontournable sortie baleines, Sainte-Marie offre de nombreuses activités pour ceux qui ne voudraient pas s'attarder sur les magnifiques plages qui enveloppent l'île. Snorkeling, plongée, visite du cimetière des pirate, balade à VTT... L'île aux Nattes, à laquelle on accède en pirogue depuis la pointe sud, est aussi une curiosité immanquable.

Jour 12 : Tananarive

Vol pour Tananarive pour éviter l'interminable retour en bateau puis en taxi-brousse qui vous ferait perdre toute la journée. Une fois de retour dans la capitale, visite du marché d'Andravoahangy, au nord est du centre-ville, et du marché couvert d'Analakely en ville basse pour faire le plein de souvenirs. Dernière nuit à Tananarive.

Jour 13 : Tananarive

Vol de retour en profitant éventuellement du marché artisanal de la Digue sur la route de l'aéroport.

Vous pourrez le modifier à volonter dans l’éditeur