Un mois à la découverte des régions autrichiennes

  • 28 jours
  • Printemps
  • Eté
  • Couple
  • Famille
  • Amis
  • Culture / Patrimoine
  • Faune et flore
  • Découverte
  • Aventure / Sports et loisirs
  • Détente / Bien être
  • Élevé

L'Autriche étant un petit pays, en un mois, on peut avoir déjà un bon aperçu de ses diverses richesses.

Galerie photos

<p>Brebis dans une ferme à Innsbruck.</p> <p>Dans les rues d'Innsbruck.</p> Le village de Fritzens, près de Hall et Innsbruck. <p>Village d'Alpbach.</p> Capri. La vieille ville le soir. <p>Enseigne dans la vieille ville.</p> Concert dans la citadelle. <p>La vieille ville au coucher du soleil.</p> <p>Danse à l'ombre des volcans.</p> <p>Mémorial de Mauthausen.</p> Abbaye bénédictine de Melk. <p>Église baroque de Dürnstein.</p> Panorama sur la ville de Vienne. Blühendes Konfekt. Café-Residenz Schönbrunn. La ville de Bellagio, sur les rives du Lac de Côme. Vue de la ville de Graz. <p>Enseigne de pharmacie.</p>

Chargement en cours...

Veuillez patientier

Étapes

  • Vienne
  • Baden
  • Krems An Der Donau
  • Dürnstein
  • Melk
  • Sankt Florian
  • Mauthausen
  • Attersee
  • Hallstatt
  • Salzburg-Salzbourg
  • Hall In Tirol
  • Volders
  • Rattenberg
  • Alpbach
  • Kufstein
  • Imst
  • Graz
  • Eisenstadt
  • Illmitz
  • Rust
  • Linz
  • Innsbruck
  • Mörbisch Am See
  • Wilhering
ajouter les étapes

Vous pourrez le modifier à volonter dans l’éditeur

Détail du séjour : Un mois à la découverte des régions autrichiennes - 28 jours

Jour 1 : Le Tyrol

Entre la frontière et la ville d'Innsbruck, Imst, la ville aux nombreuses fontaines et figures romanes témoigne de la forte culture chrétienne du Tyrol. Étape obligée dans les environs : l'abbaye de Stams. Cet édifice roman - ancien lieu de sépulture des princes du Tyrol - est célèbre pour sa grille des Roses et sa chapelle Heilig-Blut.

Jour 2 : Innsbruck

Au coeur des Alpes, Innsbruck est la capitale administrative et intellectuelle du Tyrol. Sa vieille ville est intéressante à plus d'un titre. Idéal point de départ de notre flânerie, la Marie-Theresien-Straße, d'où l'on aperçoit la Nordkette, abonde en palais des XVIIe-XVIIIe siècles. Le nombre de monuments étant considérable, promenez-vous selon vos envies, sans oublier le château impérial, la cathédrale Saint-Jacques et le tombeau de Maximilien. Ensuite, pour vous détendre, flânez dans le Hofgarten, jardin des Habsbourg, ou prenez un verre au café Linde, auquel on accède en funiculaire.

Jour 3 : Innsbruck (bis)

Au départ de la Marie-Theresien-Straße, un bus peut vous conduire, en quelques minutes, au château d'Ambras, chef-d'oeuvre de la Renaissance autrichienne, auquel il faudrait réserver une demi-journée.

Jour 4 : Dans les environs d'Innsbruck

Le long de la Haller Straße débute le circuit du Mittelgebirge, littéralement de moyenne montagne. Sur le chemin, Hall in Tirol, petite ville typique du Tyrol médiéval, puis Volders, qui abrite le château de Friedberg (ouvert seulement en été).

Jour 5 : Région de Kufstein

Dans la vallée de l'Inn, Alpbach est un charmant village aux chalets typiques du paysage alpin. Rattenberg, ville médiévale parfaitement conservée, mérite également une visite. Figurant parmi les plus anciennes cités médiévales d'Autriche, elle est célèbre pour la forteresse de Schlossberg et le pittoresque de ses ruelles.

Jour 6 : Kufstein

Appelée la " perle du Tyrol ", Kufstein est dominée par son immense forteresse, la Festung, dont la tour de l'Empereur offre un superbe panorama sur les Alpes autrichiennes.

Jour 7 : Salzbourg

Surnommée à juste titre la Rome des Alpes, Salzbourg possède l'unité et le charme des villes italiennes. Riche en monuments, cette cité aux couleurs douces qui a vu naître Mozart mérite bien que l'on s'y arrête trois jours.

Jour 8 : Salzbourg (bis)

Suite de la visite de Salzbourg.

Jour 9 : Salzbourg (ter)

Suite de la visite de Salzbourg.

Jour 10 : Escapades dans la région du Salzkammergut

Les alentours de Salzbourg recèlent des beautés naturelles dont les lacs de Wolfgangsee, d'Attersee et de Traunsee. Ces trois lacs offrent aux touristes de belles randonnées ainsi que des baignades. Prenez une ou deux journées afin de pouvoir vous adonner aux deux.

Jour 11 : Journée aux lacs

Avec ses maisons sur pilotis blotties autour du lac, le village de Hallstatt, dans le Salzkammergut, est inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l'Unesco. Ce site, qui a donné son nom à la civilisation de Hallstatt (âge du fer), est également connu pour ses mines de sel. C'est, aujourd'hui encore, un village d'un charme singulier.

Jour 12 : Village de Hallstatt

Avec ses maisons sur pilotis blotties autour du lac, le village de Hallstatt, dans le Salzkammergut, est inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l'Unesco. Ce site, qui a donné son nom à la civilisation de Hallstatt (âge du fer), est également connu pour ses mines de sel. C'est, aujourd'hui encore, un village d'un charme singulier.

Jour 13 : Linz

Sur la route de la capitale de la Haute-Autriche, arrêtez-vous quelques heures sur le site de l'église abbatiale de Wilhering. Linz, située à la croisée de la vallée du Danube et de la route du sel, est une ville où il fait bon vivre ; il serait donc dommage de ne pas s'y attarder au moins deux jours. Au programme : le château du VIIIe siècle, la cathédrale néogothique du XIXe siècle, l'ancien hôtel de ville.

Jour 14 : Flâner à Linz

Marcher dans les rues de Linz, troisième ville d'Autriche, est un plaisir. Les amoureux d'architecture seront ici ravis. Côté bouche, la Landstraße, dans le centre-ville, est une mine inépuisable pour les gourmands, tant les restaurants y sont nombreux. A ne pas manquer la fameuse Linzer Torte, tarte locale dont la recette remontrerait au XVIIe siècle.

Jour 15 : Les environs de Linz

Après une balade dans le pays linzois, on pourra aller se recueillir sur le site du camp de concentration de Mauthausen.

Jour 16 : La vallée du Danube

Perchée sur un rocher qui domine le Danube, l'abbaye de Melk symbolise l'âge d'or du baroque autrichien. La ville de Krems, sur le flanc opposé du fleuve, est le centre viticole de la Wachau, comme en témoignent son musée viticole et le collège oenologique du monastère.

Jour 17 : Dürnstein

Petite ville de moins de 1 000 habitants qui mérite également le détour : après une petite grimpette dans ses vignobles, arrêtez-vous à l'abbaye des Augustins.

Jour 18 : Arrivée à Vienne

Ville d'art, symbole de la prospérité de l'empire, Vienne est de nos jours une cité dynamique et accueillante. En raison de l'immense diversité de ses monuments et de ses distractions, la capitale peut vous retenir trois bons jours. La première demi-journée vous permet de découvrir la vitrine architecturale de la capitale : le Ring. Les bâtiments qui s'enfilent le long du boulevard circulaire, parmi lesquels l'Opéra national, le palais de la Hofburg, les grands musées (Beaux-Arts et Histoire naturelle), le Parlement, la Grande Université, l'hôtel de ville, l'église votive, reflètent les époques baroque et historiciste. Puis, entrez dans le centre-ville, l'Innere Stadt (1er arrondissement) pour déambuler dans les rues les plus anciennes de la capitale. En son coeur, s'élève à plus de 300 m dans le ciel la cathédrale Saint-Étienne (Stefansdom), merveille de l'âge gothique. S'il n'est pas trop tard, visitez l'Albertina, le grand musée du centre qui concentre une collection d'art unique (impressionnistes, expressionnistes, dessins et gravures de la Renaissance...) récoltée par le prince Albert de Saxe-Teschen et son épouse Marie-Christine, fille de Marie-Thérèse. Le bâtiment vaut à lui seul le coup d'oeil.

Déjeuner dans un Beisl : restaurant populaire typique où le menu du jour, bon marché, se doit d'être accompagné par une bière ou un vin local.

Après avoir déjeuné, direction le Museumsquartier dans le 7e arrondissement. Ouvert en 2001, c'est l'un des plus grands complexes de musées au monde ! Au choix, visite du musée Léopold où l'art autrichien est particulièrement à l'honneur (vous y trouverez notamment des oeuvres signées Gustav Klimt et Egon Schiele), ou bien du Mumokmusée d'Art contemporain à l'architecture étonnante (basalte gris) qui retrace par sa collection différents courants de l'art moderne et contemporain international : Pop Art, Arte Povera, actionnisme viennois, etc.

Après la visite, on flânera dans ce complexe unique organisé autour de la vaste cour des anciennes écuries impériales, et pourquoi ne pas s'offrir un verre sur le toit du Mumok, pour voir Vienne d'en haut ? On peut ensuite se promener dans les jolies rues du 7e arrondissement, dans le petit quartier Biedermeyer du Spittelberg. Dîner dans un restaurant du centre-ville pour goûter par exemple au Tafelspitz accompagné de vin autrichien.
Jour 19 : Les incontournables de Vienne

Le matin, petit déjeuner dans un café viennois du centre-ville : au menu, café et pâtisseries délicieuses. Elles sont ici appelées Mehlspeisen. Puis visite de Vienne côté Sécession (Art nouveau) : sur le superbe marché du Naschmarkt, avec vue sur la maison aux majoliques d'Otto Wagner. Remonter la Friedrichstraße pour voir le Pavillon sécession, qui contient la fameuse Frise de Beethoven de Klimt. Puis continuer jusqu'à la Karlsplatz pour voir les pavillons de métro d'Otto Wagner. Visiter ensuite l'église Saint-Charles, un chef d'oeuvre baroque. Déjeuner dans un restaurant du 4e ou du 1er, type café ou brasserie.

L'après-midi, départ pour Schönbrunn, palais d'été de la dynastie Habsbourg, sorte de Versailles autrichien : grand château aux salles d'apparat vertigineuses (meubles, marqueteries, fresques, appartements impériaux). C'est ici que Sissi, François-Joseph et leurs enfants passaient les beaux jours. Le domaine comprend aussi des jardins de toute splendeur dans lesquels on se baladera pour le reste de l'après-midi, si le temps est clément. Sinon, la visite continue à Schönbrunn avec le zoo, les serres royales, ou la serre aux papillons ! Dernier dîner soit à l'Orangerie du château, tout en musique, soit en ville au-dessus des toits de la capitale au restaurant Do & Co, juste en face de la cathédrale... On peut aussi se précipiter dans les villages périphériques de Grinzing ou Nussdorf pour dîner dans un Heuriger, taverne à vin transformée en restaurant à la bonne franquette. Vienne by night avant de grimper dans l'avion : 7e arrondissement (Burggasse) ou dans le 1er, "Triangle des Bermudes". On peut aussi passer une soirée à l'Opéra...
Jour 20 : Des Habsbourg au Prater

Visite du palais Hofburg. Immense résidence d'hiver des Habsbourg datant de l'époque baroque. On y entre par la Michaeler Platz au centre-ville pour en sortir sur le Ring. Outre les appartements royaux et le musée Sissi consacré à l'impératrice Elizabeth qui vient les compléter, la sublime Bibliothèque nationale et la salle des Trésors impériaux offrent des visites de grand intérêt. Snack dans un Würstelstand du centre-ville (stand à saucisses, typique) arrosé de bière. Après-midi libre dans le centre-ville : balade en calèche, achats de souvenirs sur le Graben, la rue la plus chic de la ville, découverte plus détaillée des parcs ou des ruelles, notamment autour de la Judenplatz. Ne pas se priver de café (au Café Central par exemple).
Cap sur le Belvédère, musée logé dans le splendide palais construit pour le prince Eugène de Savoie qui abrite d'importantes oeuvres de Gustav Klimt. Vue sur la ville. Après un peu de détente dans les jardins du Belvédère. Après-midi au Prater : le plus grand parc de Vienne situé au nord-est de la capitale était jadis la réserve de chasse de l'empereur. Il abrite la célébrissime Grande Roue, de laquelle l'on s'offre en plus des sensations une belle vue sur la cité danubienne. Si l'on a réservé à l'avance une place (et bien à l'avance !), soirée à l'Opéra. Sinon, on peut toujours tenter d'arriver une heure avant la représentation, en espérant trouver une place assise ou debout à bas prix ! Si l'on parle allemand, le Burgtheater est l'une des meilleures scènes germanophones...

Jour 21 : Baden

Proche de Vienne, Baden est une ville romantique entourée de vignobles et de prairies. Cette station thermale très courue offre à ses visiteurs repos, douceur de vivre et divertissement.

Jour 22 : Baden (bis)

Visite de la ville et/ou cure thermale.

Jour 23 : Eisenstadt et le Burgenland

Dans la capitale du Burgenland, la visite du centre paraît incontournable, ainsi qu'une balade le long de la Hauptstraße. Au programme : la maison de Haydn, le Schloss Esterházy et son parc.

Jour 24 : Lac de Neusiedler

La traversée du lac en bateau, entre Mörbisch et Illmitz, se doit d'être accompagnée de la visite de ces deux bourgs.

Jour 25 : Graz

Une journée entière devra être consacrée à la visite des vieux quartiers de Graz (réputés pour leurs façades ornées de stuc) et du château d'Eggenberg.

Jour 26 : Graz (bis)

Suite de la visite de Graz avec la cathédrale et l'université, qui comptent parmi les fleurons architecturaux de la cité. Pour le point de vue, rendez-vous au Schlossberg : du haut de ce rocher surmonté par un beffroi, vous dominerez une bonne partie de la ville. 

Jour 27 : Les environs de Graz

Partez à la découverte de la Styrie toscane, au coeur des collines, en longeant la Sausaler Straße, vers Sankt Oswald et Lavamünd.

Jour 28 : Pour finir

Retour vers la frontière allemande ou vers Vienne.

Vous pourrez le modifier à volonter dans l’éditeur