Le nord de Djibouti

  • 8 jours
  • Printemps
  • Automne
  • Hiver
  • Solo
  • Amis
  • Groupe
  • Culture / Patrimoine
  • Faune et flore
  • Moyen

On ne peut pas tout faire en une semaine, et c'est pourquoi il faut mieux se concentrer sur le nord pour ce séjour. On commencera par visiter Djibouti-ville, avant de partir explorer le pays en alternant littoral et intérieur des terres.

Galerie photos

Dans les rues de Djibouti. Les plages des îles Moucha et Maskali. Plage les Sables Blancs, proche de Tadjourah. Bankoualé. Montagnes de Madere La plage et l'île de Guinni Kôma (ou L'une des dernières caravanes du sel. Les plages des îles Moucha et Maskali.

Chargement en cours...

Veuillez patientier

Étapes

  • Djibouti
  • Arta
  • Ardoukoba
  • Tadjourah
  • Bankoualé
  • Obock
  • Forêt du Day
ajouter les étapes

Vous pourrez le modifier à volonter dans l’éditeur

Détail du séjour : Le nord de Djibouti - 8 jours

Jour 1 : Visite de Djibouti-Ville

Le quartier européen et ses rues tirées au cordeau, ses terrasses de café sous des arcades. Le marché animé, coloré, odorant. Au marché, les tenues des femmes, la musique témoignent de la diversité de la population locale : Afars, Issas, Yéménites, Ethiopiens, Erythréens, Indiens. Dîner dans un resto djiboutien, éthiopien ou yéménite. Nuit à Djibouti.

Jour 2 : Obock, avant-poste de la mer rouge

Navette vers Obock très tôt le matin. Visite de cette ville un peu loin de tout, typique de la mer Rouge, dont les Français avaient fait leur premier point d'implantation dans la région. Excursion éventuellement à la mangrove de Godoria, la plus belle du pays. Nuit à Obock.

Jour 3 : Tadjourah la blanche

Route vers Tadjourah avec arrêt aux Sables Blancs, la plus belle plage de sable fin du pays. Visite de Tadjourah, la cité " aux sept mosquées ", l'ancienne ville des caravanes. Balade le long du front de mer avec ses maisons basses, blanches ou colorées, dans les ruelles à la recherche des artisans midgan. Ambiance typique des villes de la mer Rouge. Nuit à Tadjourah.

Jour 4 : Journée au sein de la nature sauvage

Route vers Randa, Bankoualé, et randonnée dans les monts Goda à la découverte de petites cascades, de jardins cultivés, de minuscules " villages " de montagne, du fameux palmier de Bankoualé, d'une faune très présente. Nuit à Randa ou à Bankoualé, tout en découvrant la vie des locaux.

Jour 5 : Parcours dans la forêt primaire du Day

Accès difficile, mais nombreuses possibilités de balades dans une forêt vestige de celle qui couvrait le nord de l'Afrique et l'Arabie il y a 4 000 ans. Nuit au Day ou à Dittilou.

Jour 6 : Route vers le Goubet

Marche sur le volcan Ardoukoba, né en 1978 et mort une semaine plus tard, et dont l'éruption a ouvert une faille de 12 km. Coulées noires de lave figées, fumerolles. L'épaisseur de l'écorce terrestre est ici l'une des plus faibles de la planète. Promenade le long de la côte, au fond du Goubet. Nuit au rift ou au Goubet.

Jour 7 : Etendu de sel infinie

Tôt dans la matinée, marche sur la banquise du lac Assal, situé à -157 m sous le niveau de la mer. Infinie étendue de sel, eaux dans toute la gamme des bleus. Avec de la chance, peut-être assisterez-vous au départ d'une caravane de sel. Route vers Djibouti en dominant le Goubet. Arrêt à Arta, station climatique. Retour à Djibouti.

Jour 8 : Journée aux îles Musha et Maskali

Départ autour de 7h30 vers les îles avec au choix : la plage des palétuviers et balade dans la mangrove, snorkeling à Maskali ou à la balise Air France.

Vous pourrez le modifier à volonter dans l’éditeur