Espacades en Azerbaïdjan

  • 3 jours
  • Printemps
  • Automne
  • Solo
  • Couple
  • Famille
  • Culture / Patrimoine
  • Faune et flore
  • Découverte
  • Aventure / Sports et loisirs
  • Moyen

De par sa position géographique, l'Azerbaïdjan est le résultat d'un mélange de cultures, de religions, d'architectures. Les paysages naturels qu'offre le pays raviront les amateurs de randonnée. Voici quelques idées de voyages centrées sur les richesses du pays.

Galerie photos

Palais des Shahs Shirvan, Bakou. <p>Temple du feu.</p> Vue générale de Sheki.

Chargement en cours...

Veuillez patientier

Étapes

  • Bakou
  • Surakhany
  • Chirag
  • Shamakhi
  • Sheki
  • Kish
  • Gakh
  • Istisu
  • Astara
ajouter les étapes

Vous pourrez le modifier à volonter dans l’éditeur

Détail du séjour : Espacades en Azerbaïdjan - 3 jours

Jour 1 : Les forteresses d'Azerbaïdjan

Carrefour entre Orient et Occident, l'Azerbaïdjan était un passage obligé de la plupart des caravanes de la route de la soie. Et le pays garde encore les traces de ce prestigieux passé. Les amoureux d'histoire qui sont aussi de bons marcheurs pourront donc se lancer à l'assaut des vestiges de cette époque : la vieille ville de Bakou et Shaki, bien entendu, mais également les multiples forteresses perchées dans les montagnes (Chirag, le long de la côte nord, mais surtout les environs de Gakh et Ilisu dans le centre-nord du pays, ainsi que les environs de Shaki). Une façon à la fois ludique et culturelle de découvrir les superbes montagnes du Caucase, tout en ayant des objectifs de randonnée bien définis. Pour la plupart de ces randonnées, la présence d'un guide local est fortement recommandée.

Jour 2 : Au carrefour des religions

Majoritairement terre d'islam, l'Azerbaïdjan accueille néanmoins de nombreuses religions, certaines disparues, d'autres encore bien vivantes.

Un séjour centré sur la découverte de cet héritage religieux passera donc par Bakou et ses mosquées anciennes, la péninsule d'Absheron et son temple du feu, Shamakhi et sa mosquée à l'architecture hybride, entre Orient et Occident, Shaki et ses temples païens reconvertis en églises catholiques puis en musées, Kish et son église albanaise, l'une des plus anciennes du pays.

Sans oublier les quelques églises orthodoxes russes ou arméniennes disséminées dans Bakou et quelques-unes des villes principales du pays. Ainsi que les multiples mausolées et lieux de culte musulmans des environs de Bakou, sites parfois teintés de paganisme comme à Besh Barmaq. Un véritable concentré d'histoire des religions.

Jour 3 : D'une frontière à l'autre

De nombreux touristes combinent la visite de l'Azerbaïdjan avec celle de la Géorgie et/ou de l'Iran. La route principale qui relie Tbilissi à Bakou permet de découvrir la plupart des sites historiques marquants du pays (Sheki, Shamakhi et Bakou). De Bakou à la frontière iranienne d'Astara, le parcours entraîne le voyageur le long de la Caspienne, à la rencontre des pêcheurs locaux, mais aussi des montagnards du sud, aux environs d'Istisu.

Vous pourrez le modifier à volonter dans l’éditeur