Découvrir le confucianisme coréen lors d'un long week-end

  • 3 jours
  • Printemps
  • Eté
  • Automne
  • Solo
  • Couple
  • Amis
  • Groupe
  • Culture / Patrimoine
  • Faible

Il est tout à fait possible de profiter de votre voyage en Corée pour comprendre, et pourquoi pas, même vous initier au confucianisme et à sa pratique.

Galerie photos

Temple de Bulguksa.

Chargement en cours...

Veuillez patientier

Étapes

  • Gyeongju
ajouter les étapes

Vous pourrez le modifier à volonter dans l’éditeur

Détail du séjour : Découvrir le confucianisme coréen lors d'un long week-end - 3 jours

Jour 1 : Séoul et ses temples

Pour appréhender au mieux le confucianisme, on se rendra d'abord à l'Académie nationale Seonggyun-gwan (Munmyo) en plein centre de Séoul, qui fut le lieu originel de l'apprentissage officiel du confucianisme. Puis, dans un second temps, à Jongmyo, l'un des rares lieux où il est possible d'assister, le premier dimanche de mai, à un rituel confucianiste tel que le pratiquaient les rois coréens.

Jour 2 : Andong et son académie

C'est autour de cette ville que se trouvent de nombreux sites confucianistes : Byeongsan Seowon, l'une des plus belles académies confucianistes du pays, bâtie en 1629 ; le Dosan Seowon, un centre confucianiste d'une importance primordiale depuis le XVIe siècle, développée après la mort de son fondateur, Toegye, qui orne les billets de 1 000 wons coréens ; ou également la tombe et village de Toegye ainsi bien sûr que  Sosu Seowon, une académie confucianiste importante dans l'histoire coréenne, car elle fut la première à recevoir une autorisation royale.

Jour 3 : Oksan Seowon

Située près de Gyeongju, c'est l'une des plus anciennes académies confucianistes du pays (construite en 1572) et l'une des plus grandes, bâtie en l'honneur d'un célèbre lettré de l'ère Joseon.

Vous pourrez le modifier à volonter dans l’éditeur