Route des vins et grands monastères

  • 4 jours
  • Printemps
  • Eté
  • Solo
  • Couple
  • Amis
  • Culture / Patrimoine
  • Faune et flore
  • Moyen

En route pour les grands domaines vinicoles et les plus beaux monastères orthodoxes du pays, situés à moins de 70 kilomètres au maximum de la capitale. Des plus anciennes fabriques aux plus modernes, vous aurez un aperçu complet des sites vinicoles du pays, tous très différents, et les visites n'en seront que plus appréciables. À cette liste, il manquera les domaines de Purcari et de Castel Mimi, mais si vous avez une journée, voire deux de plus, n'hésitez surtout pas et le tour sera complet !

Votre route vous conduira aussi aux portes d'auberges ou de pensions agrotouristiques pour y séjourner ou simplement déjeuner, ce qui vous permettra de partager la cuisine et le vin local cette fois-ci, ainsi que les traditions moldaves.

Galerie photos

Église Saint-Panteleimon. Site archéologique d'Orhei Vechi. Monastère de Capriana. Etablissement viticole de Purcari.

Chargement en cours...

Veuillez patientier

Étapes

  • Capriana
  • Chişinău
  • Cricova
  • Cojusna
  • Mileștii Mici
  • Butuceni
  • Branești
  • Ivancea
  • Orhei
  • Orhei Vechi
  • Trebujeni
  • Curchi
  • Căușeni
  • Purcari
  • Puhoi
ajouter les étapes

Vous pourrez le modifier à volonter dans l’éditeur

Détail du séjour : Route des vins et grands monastères - 4 jours

Jour 1 : Domaine vinicole moderne et le plus beau des monastères

A la sortie de Chisinau, prenez la direction d'Orhei pour la visite de Château Vartely où les vins produits sont issus de vignes présentes dans le centre et dans le sud du pays. Le terme de " château " fait référence aux domaines de production de nos vins français et exprime le processus de la culture du raisin jusqu'à la mise en bouteille en un même lieu, et c'est bien ce qui se fait au domaine de Château Vartely. Cette entreprise s'est dotée d'une infrastructure rutilante de modernité, le complexe est luxueux et le site est grandiose car il surplombe les belles collines de ce qu'on nomme la " Suisse moldave ". (Vous y trouverez les cépages européens : cabernet-sauvignon, sauvignon, merlot, pinot noir, pinot gris, chardonnay, traminer, et les cépages moldaves comme le feteasca.) Prenez votre temps, la visite et la dégustation dureront 45 minutes environ, mais le domaine est grand et vaut la peine qu'on s'y attarde avant de passer à l'excellente table du restaurant Vartely que vous aurez réservé à l'avance.

 

À 20 minutes de voiture, vous arriverez au sublime monastère de Curchi qui passe pour être le plus beau couvent orthodoxe du pays. Totalement rénové, il est comme flambant neuf malgré ses siècles d'histoire. Le domaine est vaste et là encore, il faut prendre son temps, c'est une très belle promenade entre les différents corps de bâtiment et les différentes chapelles baroques richement décorées.

En fin d'après-midi, prenez la route vers le village d'Ivancea pour vous arrêter chez Katerine et sa guest-house (que vous aurez réservée à l'avance également). Immersion totale dans la culture moldave, avec les touches ukrainiennes des origines de Katerine et de la plupart des habitants de ce village, d'ailleurs.

Jour 2 : Domaine vinicole de Brăneşti

Après un bon petit déjeuner, c'est le moment de repartir car à 10 minutes de là vous attend la fabrique de Branesti. Très différente de Vartely, ici vous entrez dans d'immenses caves souterraines pour comprendre et suivre les principes de fabrication et de conservation du vin. Malgré un aspect moins moderne, ne vous y trompez pas : Branesti est une des plus importantes fabriques de vin du pays, avec ses 180 dénominations de vins blancs et rouges, 7 collections originales qui incluent les vins comme le cabernet, le pinot franc, le merlot, le sauvignon, le feteasca, le chardonnay... Profitez-en pour goûter l'eau naturelle prélevée à plus de 75 mètres de profondeur, la Poiana Branesti.

Pour le déjeuner, choisissez une des auberges du beau village de Trebujeni, la Vila Roz par exemple, Liuba la propriétaire propose des plats traditionnels moldaves : soupes, mamaliga, placinta et clatita.

Après ce bon repas, une belle promenade s'impose sur le site archéologique d'Orhei Vechi. Ce complexe en plein air prend place dans un cirque naturel défini par les courbes sinueuses du fleuve Raut, un affluent du Dniestr. Sites géto-daces, romains, forteresses turques et monastères rupestres font de cette visite certainement une des plus marquantes.

En soirée, choisissez d'élire domicile à l'Agro Pensiunea Butuceni : cette pension agrotouristique, située dans le très beau village pittoresque de Butuceni vous accueille dans le pur style et tradition moldaves. L'ensemble est un véritable complexe. Conçu avec goût, il est constitué de plusieurs maisons. C'est au coin de l'âtre de la cheminée de la belle et grande salle de restaurant, que vous verrez dorer sous vos yeux la fameuse placinta... Cette chaleureuse pension, assure un hébergement local de grande qualité, possède deux belles piscines, intérieures et extérieure, ainsi qu'un spa. Malgré toutes ces nouveautés, vous vous sentirez comme chez vous, halte récupératrice par excellence.

Jour 3 : La prestigieuse Cricova, le sublime monastère de Capriana

Vous êtes bien reposé, alors embarquez-vous pour Cricova, à 50 minutes de voiture. Prestige de la République de Moldavie, les vins présentés ici sont logés en enfilade dans des galeries souterraines de calcaire sur plus de 60 kilomètres de longueur. Cricova est pour ainsi dire une ville sous terre, et vous en apprécierez l'étendue en parcourant les avenues aux noms prestigieux de Cabernet, Feteasca, Pinot, Aligoté... Dans le silence des caves, les bouteilles vieillissent à une température idéale entre 12 et 14 degrés (prévoyez de vous couvrir, il fait froid même en été). Cricova est la seule société qui produit un vin pétillant, dans la pure tradition champenoise française, le champagne Cricova, brut ou demi-brut (très bon). Vous dégusterez dans de grandes salles somptueuses tous les crus issus de cette fabrique, souvent accompagnés d'un petit encas. (Vous resterez environ 1 heure sur le site.)

Pour le déjeuner, n'hésitez pas à reprendre la route pour 45 minutes car un immense restaurant musée est incontournable, La Badis.

Peut-être que vous aurez envie d'une petite sieste, mais vous ignorez encore ce que vous réserve le monastère de Capriana, dont vous êtes à seulement 15 minutes de route. Dans la forêt pittoresque du Codru peuplée d'arbres séculaires se dresse l'autre fabuleux monastère de Moldavie dont les origines remontent au XVe siècle. Sous le règne de Stefan cel Mare, à l'origine en bois, l'église de l'Assomption de la Vierge est reconstruite en pierre au XVIe siècle. Plus tard, le site se dote de deux autres belles églises avec celle de Saint-Georghe en 1840 et Saint-Nicolae en 1903. A l'époque, le monastère renfermait la plus grande bibliothèque d'ouvrages religieux du territoire. Fermé et dévasté pendant la période soviétique, il a rouvert en 1989 en devenant le symbole de la survie du peuple et de la nation moldave.

Si vous êtes encore d'attaque, sur le retour vers Chisinau, faites une petite halte au château Cojusna, autre domaine vinicole. Ici, chaque vin a son histoire et la cave elle-même est un lieu de mémoire. Goûtez aussi son cognac.

Choisissez de revenir pour la nuit à Chisinau.

Jour 4 : Domaines Mileştii Mici et Asconi

Vous serez forcément tentés par la visite à Milestii Mici, la plus grande cave du monde (si, si !). Les galeries calcaires se situent à une profondeur comprise entre 45 et 80 m, sur une distance de 200 km environ. Spectaculaire ! Les vins conservés ici proviennent des sites de productions moldaves sur une période comprise entre 1968 et 1991. L'esprit des années est omniprésent dans cette immense cité souterraine, qui abrite la Golden Collection et ses 2 millions de bouteilles. Une collection prestigieuse qui se découvre en voiture. Les vins de marques moldaves tels que Pinot, Traminer, Muscat, Riesling, Feteasca, Codru, Negru de Purcari et Trandafirul Moldovei y sont représentés. Plusieurs fois récompensé pour sa collection, Milestii Mici est un trésor incontournable.

Ménagez-vous pendant la dégustation car une autre fabrique vous attend dans l'après-midi.

Arrivez jusqu'au village de Puhoi (40 minutes) et avant la visite, déjeunez au domaine vinicole d'Asconi. Petite cave traditionnelle mais moderne avec son architecture pittoresque. Ce sont 500 hectares de vignes de différents cépages, dont de nouvelles variétés à découvrir avec le raisin malbec, saperavi, rosier muscat et glera. Ces raisins sont utilisés pour créer des petites collections ou destinés à être mélangés à d'autres, enrichissant ainsi la gamme des vins proposés.

Retour à Chisinau en fin de journée, les joues certainement un peu rouges de tous ces breuvages goûtés tout au long de votre périple.

Vous pourrez le modifier à volonter dans l’éditeur