Ascension du Kilmandjaro

  • 7 jours
  • Printemps
  • Eté
  • Automne
  • Solo
  • Couple
  • Amis
  • Groupe
  • Aventure / Sports et loisirs
  • Élevé

C'est le rêve de beaucoup d'explorateurs plus ou moins chevronnés : grimper le Kilimandjaro, le toit de l'Afrique qui culmine à 5 895 m. Plusieurs voies d'ascension existent, plus ou moins longues et difficiles, aux paysages très contrastés. Nous avons sélectionné la voie Machame, où la beauté des paysages prime, au niveau de difficulté intermédiaire et à l'acclimatation optimale.

Galerie photos

Éléphant dans la région du Kilimandjaro. Kilimandjaro

Chargement en cours...

Veuillez patientier

Étapes

  • Moshi
  • Kilimandjaro
ajouter les étapes

Vous pourrez le modifier à volonter dans l’éditeur

Détail du séjour : Ascension du Kilmandjaro - 7 jours

Jour 1 : Arrivée à Moshi

Arrivée à l'aéroport international du Kilimandjaro, situé non loin de Moshi, ville endormie au pied du Kilimandjaro où règne une chaleur humide propice aux cultures de café sur les contreforts de la montagne. Vous vous reposez, car le voyage a été fatigant, et vous vous acclimatez déjà à 1 000 mètres d'altitude. N'oubliez pas votre anti-moustique, la malaria sévit fortement ici !

Jour 2 : Machame Hut, 3 020 m

Ce premier jour sera rude, car il faut s'acclimater rapidement et prendre un rythme assez sportif. Vous entrez dans le parc depuis la Machame Gate (porte) à 1 828 m et après votre enregistrement et l'organisation du trek avec le guide et les porteurs, vous grimpez à travers une forêt primaire jusqu'au Machame Hut, un refuge situé à 3 000 mètres. Comptez 7h de marche pour 10,8 km.

Jour 3 : Shira camp, 3 847 m

Après un solide petit déjeuner au camp, vous commencez la montée vers le plateau de Shira. Vous apercevez déjà les glaciers de la Western Breach. Continuez jusqu'au refuge éponyme, où les nuits sont glaciales, couvrez-vous ! Cette seconde journée est un peu moins sportive que la première pour vous laisser vous adapter à l'altitude. Comptez 6h de marche pour 5,2 km.

Jour 4 : Lava Tower, 4 642 m et Barranco camp, 3 984 m

Ce 3e jour d'ascension a un rythme assez soutenu et le paysage est très changeant. Arrivé au point culminant de Lava Tower après 5h de marche, vous êtes dans un panorama minéral semi-désertique, la vue est époustouflante. Après le déjeuner, vous prenez deux heures pour redescendre au refuge Barranco, vue exceptionnelle sur la Western Breach. Comptez donc 7h de marche pour 11 km.

Jour 5 : Barafu Camp, 4 681 m

Vous commencez à sentir les bénéfices de l'acclimatation de votre corps, ce qui sera utile pour réaliser les 8h de marche de cette journée, sur 9,5 km. Vous grimpez de bon matin jusqu'aux contreforts du glacier Heim, d'où vous contemplez le Mont Kilimandjaro parfaitement. La route se dirige ensuite vers la vallée de Karanga. C'est le dernier point d'eau avant d'atteindre le camp Barafu.

Jour 6 : Uhuru Peak, 5 895 m - Mweka, 3 090 m

Enfin le grand jour est arrivé ! Cette longue ascension de nuit pendant 5h jusqu'au Stella Point (vous partez à 23h30) est psychologiquement difficile. Mais le lever de soleil le plus spectaculaire de votre vie en vaut bien la chandelle ! Après une courte pause - à de telles altitudes on ne reste pas longtemps immobile - vous poursuivez encore 2 à 3 h d'ascension dans la neige, jusqu'au Uhuru Peak, le sommet à 5 895 mètres ! La redescente pendant 6h à 8h jusqu'au Mweka Camp, a un dénivelé de 2 900 m, car le camp est à 3 000 m...

Jour 7 : Mweka Gate, 1 641 m

Repos relatif, puisqu'il vous restera tout de même entre 4 à 6 heures de marche pour effectuer les 8,5 km qui vous mèneront jusqu'à la porte Mweka Gate du parc national. Le corps est usé, certains genoux fatigués, il faut marcher tranquillement.  Vous rejoignez le village de Mweka pour déjeuner avant de rejoindre Moshi en transfert et enfin l'aéroport international pour le vol retour vers Paris.

Vous pourrez le modifier à volonter dans l’éditeur